Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

5 astuces pour faire interagir vos apprenants avant et après vos formations


Paradoxalement, les meilleures expériences d’apprentissage arrivent parfois en dehors d’une session de formation. Une discussion entre collègues, un échec professionnel, une solution après avoir cherché à régler par soi-même un problème pendant des heures…

On appelle cela l’apprentissage informel et c’est très important de chercher à le cultiver et à essayer de le provoquer au travers de discussions, de partages d’expérience, de feedback, de sessions de questions-réponses ou autres interactions en dehors d’une salle de formation.

Bref, les échanges avant ou après une formation permettent d’augmenter significativement l’impact de cette formation en faisant passer des messages de manière plus informelle et personnalisée.

Dans cet article, nous n’allons pas nous attarder sur les outils qui permettent de gérer des fils de discussion avec vos apprenants : en général, les plateformes LMS le permettent, notre solution de mobile-learning Pangone le permet et après tout, si vous ne voulez pas vous doter d’un outil pour faire des follow-ups après vos formations, vous pouvez très bien créer un groupe de discussion sur Whatsapp, LinkedIn ou Facebook.

Dans cet article, nous allons voir 5 astuces simples qui vous permettent d’inciter les échanges pré/post-formation pour rendre vos formations plus collaboratives et engageantes.

Le monde des réseaux sociaux est plein d’astuces pour inciter les utilisateurs à échanger au sein d’une communauté. Il suffit de regarder le nombre de commentaires sur une page Youtube !

 

Les réseaux sociaux nous ont habitués à interagir avec tous types de contenus (et c’est encore plus vrai pour les millenials). Mais les commentaires ne tombent pas du ciel. Cet article vous donne quelques astuces pour pousser vos apprenants à interagir avec vos contenus.

N’attendez pas que vos apprenants soient créatifs en mettant un fil de discussion à disposition, rendez-les créatifs.

1. Faites le premier pas.

Le premier pas, ce n’est pas simplement introduire, c’est réellement briser la glace. Il s’agit de créer des questions auxquelles les participants vont répondre.

En amont d’une formation, n’hésitez pas à briser la glace sur des sujets triviaux car l’objectif est simplement de créer un échange entre les participants pour leur permettre de mieux se connaître. Vous pouvez leur demander leur livre ou leur film préféré par exemple. Attention toutefois aux questions trop personnelles ou intrusives.

En aval d’une formation, n’hésitez pas à poster des questions directes, franches voire provocantes dans le fil de discussion : « Quelles différences vous avez ressenti depuis que vous parlez moins en rendez-vous ? ». Même si les questions ouvertes ouvrent souvent à des réponses plus élaborées, les questions fermées permettent aux apprenants de s’engager dans une réponse plus facilement.

 

2. Organisez vos fils de discussion.

Vos apprenants doivent savoir où ils peuvent interagir. Évidemment, s’ils sont mal informés, ils ne s’y rendront pas mais surtout parce que plus vous communiquez autour de votre espace de discussion, plus ils le considèrent comme un espace important et légitime sur lequel tout le monde va se rendre.

Dans la mesure du possible, n’utilisez pas un fil de discussion unique pour tous vos sujets. Essayez de segmenter les discussions en fonction :

  • des thèmes. Si vous leur faites faire des modules elearning entre vos sessions de formation, proposez des discussions après chaque module. Pangone vous permet facilement de faire cela, en engageant vos apprenants dans des échanges à l’échelle d’une carte (ou notion).
  • du temps. Essayez de générer des échanges à intervalles réguliers. Lancer des sujets de discussion au fur et à mesure vous permet de ne pas être à sec à mi-chemin entre deux sessions. Pour cela, vous pouvez vous créer un calendrier (tout simplement Google Calendar) avec la roadmap des sujets à aborder avec vos apprenants (et de la diffusion des modules elearning qui vont avec, si vous en avez).

Attention, ils doivent toujours connaitre les sujets sur lesquels ils doivent participer et à quel moment.

Avec Pangone, vous pouvez par exemple programmer la diffusion de modules en fonction du calendrier de votre formation.

3. Dites-leur que ça compte dans leur évaluation.

Bien que cette méthode n’est pas vraiment alignée avec notre conception de la formation, il s’avère qu’elle fonctionne. Rendre les échanges quasi-obligatoires permet de forcer tout le monde à y participer.

Le problème de cette option est que vous n’en tirerez probablement pas le meilleur de chacun.

4. Définissez des objectifs clairs et soyez pédagogue.

Précisez pourquoi les apprenants doivent participer à ces échanges. Savoir pourquoi ils le font augmente leur motivation. Par exemple, la promesse de pouvoir leur proposer un conseil personnalisé en fonction de leurs échanges est déjà extrêmement valable à leurs yeux.

Vous pouvez briefer vos apprenants sur ce point à la fin de votre formation pendant que vous êtes encore avec eux ou dans un petit email personnalisé si vous ne les avez pas encore vu.

Vous pouvez également définir l’objectif de l’échange à chaque fois que vous les sollicitez.

 

5. Promettez-leur que ce sera court !

C’est un argument fort dans la formation continue. Entre des sessions de formation, vos apprenants travaillent, ils ont des préoccupations autres que celles de se former. En faisant la promesse que ça n’impactera pas leur travail ou leur temps libre, vous ne les découragez pas à s’engager dans des échanges ou dans des activités trop longues.

De manière générale, privilégiez les échanges courts mais réguliers aux longs monologues autour desquels il sera plus difficile de rebondir. C’est précisément le cas du microlearning (voir un de nos articles sur le sujet).


Grâce à ces astuces vous arriverez à provoquer des interactions post-formation avec vos apprenants et vous leur offrez une vraie hotline qui rend votre formation plus impactante.

Pensez à vous abonner à notre page LinkedIn pour suivre l’actualité de l’edTech en France (mobile-learning, microlearning, pratiques innovantes, nouveaux produits…).